SITE WEB31 mai 2022

UX : Règle des 3 clics, un mythe ?

Alexandre VALLET

CTO & Responsable commercial

La règle des 3 clics, qu’est-ce que c’est ?

Lors de la description d’un projet vous avez déjà tous entendu la phrase : “Un utilisateur doit pouvoir parvenir au contenu souhaité en 3 clics, sinon l’expérience ressentie sera négative.” 

Le principe est le suivant : un utilisateur doit pouvoir accéder à n’importe quelle page d’un site internet ou à n’importe quelle information essentielle en 3 clics maximum. Le risque évoqué ? S’il y a plus de 3 clics, les utilisateurs seront frustrés, stopperont leur parcours et quitteront le site plutôt que de poursuivre leur navigation.

 

Est-ce que la frustration est vraiment présente  ?

La règle implique donc que si les utilisateurs effectuent plus de 3 clics, ils seront frustrés, stopperont leur parcours et quitteront le site plutôt que de poursuivre leur navigation.  Cette conclusion négative n’a cependant jamais été observée lors des études et tests réalisés à ce jour, au contraire !

Joshua Porter, Product Designer, l’a d’ailleurs désacralisé. En effet, son étude a démontré que les utilisateurs poursuivaient leur parcours au-delà de 3 clics, sans apparition d’une quelconque frustration.

 

SOURCE

 

Est-ce que la frustration est vraiment présente  ?

 

L’expérience et tout ce qu’elle engage en matière d’effort cognitif s’opposent aux règles d’une information délivrée en 3 clics ou 2 « tap » sur mobile. En effet, la règle des 3 clics bloque la profondeur de navigation. La règle se veut contre-productive tant les interfaces « pullulent » de liens ou de boutons qui viennent déranger l’attention de l’utilisateur et cette fois-ci peuvent déclencher la frustration !

Le contexte et la facilité de navigation prévalent sur la règle des 3 clics

Rapide ne veut pas dire simple. Il faut penser à l’expérience utilisateur avant tout ! Autrement dit, imposer un nombre trop important de choix à l’utilisateur reviendrait à saturer son cerveau et par conséquent, le pousserait à stopper la navigation.

 

La frustration n’intervient pas en fonction d’un nombre de clics mais lors d’un parcours qui n’est pas cohérent. Il faut donc penser “user first”.

 

User first, c’est penser son site de façon à ce que l’utilisateur soit capable de trouver son information logiquement. Peu importe le nombre de clics nécessaire, il suffit juste que l’utilisateur fasse le moins d’effort intellectuel possible.Il faut donc optimiser le parcours et minimiser le nombre de choix.

En conclusion

 

La règle des 3 clics est bien un mythe, bien sûr il faut limiter le nombre de clics pour arriver à consulter une information. Cependant, l’expérience utilisateur ne doit pas être galvaudée pour cette règle. L’expérience utilisateur prime pour que la consultation du site soit le plus agréable possible et qu’il n’y ait pas de frustration.


Alexandre VALLET
Alexandre VALLET

CTO & Responsable commercial

Ingénieur d'application puis CTO chez VISKALIACC pendant plus de 5 ans, je saurai apporter toutes mes compétences dans la bonne réalisation de vos projets.


alexande_linkedin

Une idée ? Des questions ? Une demande de devis ?
Élaborons ensemble votre projet


Nous contacter